• TRADUCTION : Comment Rune 2 a survécu à l'un des pires lancement de jeu

    PATCh : Rune 2, update Lazarus*Certains lancements de jeux se déroulent sans problème, d'autres non. Rares sont ceux qui se trompent de manière aussi spectaculaire que le lancement de  Rune 2 l'année dernière. Plus de deux ans après son annonce, le jeu a été lancé sur l’Epic Games Store le 12 novembre 2019, et le 13 novembre, le développeur Human Head Studios a fermé ses portes, laissant le jeu orphelin dès le premier jour. Comme si cela n'était pas assez étrange, Human Head a refait surface le même jour sous le nom  studio Roundhouse Studios, propriété de Bethesda Softworks.

    PC Gamer a tenu à faire un point sur la façon dont Rune 2 a survécu à l'un des pires lancements de jeu depuis des années.

    HORS SUJET : Comment Rune 2 a survécu à l'un des pires lancement de jeu

    " Rune 2 sera le dernier jeu pour Human Head Studios ", avait alors écrit la responsable de la communauté Katherine Stull sur le blog de Human Head. "Après 22 belles années de création de jeux en tant que studio indépendant, les réalités économiques nous ont obligés à prendre la décision de mettre fin à l'activité de l'entreprise et de fermer ses portes. Mais si nous refermons le livre sur Human Head, nous ne refermons pas le livre sur la formidable équipe que nous avons constituée".

    Stull a expliqué que Human Head a contacté Bethesda et a négocié l'ouverture du studio Roundhouse, avec tout son ancien personnel. Human Head et Bethesda entretenaient une relation suivie, mais pas entièrement satisfaisante. Human Head est le studio qui s'est battu avec Bethesda pour la version originale de Prey 2, que l'éditeur a finalement annulé avant de redémarrer la série avec Arkane Studios en lieu et place.

    Avant la sortie de Rune 2, Human Head n'était pas vraiment à la hauteur. En 2019, son jeu Survived By a été annulé alors qu'il était en accès anticipé, et en 2018, il a sorti The Quiet Man with Square Enix, un jeu que nous avons qualifié de "spectaculairement mauvais".

    J'ai contacté le nouveau studio Roundhouse et ses co-fondateurs Ben Gokey et Chris Rhinehart pour obtenir plus d'informations sur la dissolution soudaine de Human Head et son conflit avec Ragnarok Game LLC, la société qui a publié Rune 2, mais je n'ai reçu aucune réponse. Les efforts pour contacter les représentants légaux de Human Head, comme recommandé par Bethesda, n'ont pas non plus abouti. Mais quelles que soient les raisons de cette fermeture surprise, l'essentiel pour l'éditeur Ragnarok est qu'il s'agissait, de toutes les manières possibles, d'un désastre.

    HORS SUJET : Comment Rune 2 a survécu à l'un des pires lancement de jeu

    "Si vous voulez faire échouer un jeu... c'est probablement la meilleure façon de le faire", m'a dit Sam Goldberg, avocat général de Ragnarok, lors d'une récente interview. "Ne vous présentez pas pour faire du marketing, ne soutenez pas les streamers, annoncez le lendemain du lancement du jeu que vous n'allez plus y travailler et que vous avez rejoint une société concurrente - je veux dire, que pourraient-ils faire de plus ?

    Human Head a dit à Ragnarok qu'il était en train de disparaître le 7 novembre, moins d'une semaine avant la mise en ligne de Rune 2. La société a refusé de dire pourquoi elle fermait si soudainement, a déclaré Matt Candler, producteur exécutif de Rune 2, et n'a pas permis à l'éditeur de tenter d'engager l'un de ses employés comme sous-traitant. Le développeur a accepté de soutenir le jeu après son lancement pendant que Ragnarok élaborait un plan à plus long terme, mais Matt Candler a déclaré que Human Head les avait également mitonnés sur ce point.

    "Nous avons fait une tonne de bon travail, organisé beaucoup d'interviews et de reportages, dépensé beaucoup d'argent, et ils ne sont jamais venus", a-t'il déclaré. "Nous avons lancé le jeu nous-mêmes, nous avons eu une excellente journée le 12 novembre. Nous avons reçu au début des critiques très positives sur le jeu, disant que nous avions un jeu indépendant plutôt cool. Et puis mercredi matin, le 13, la première chose que je vois, c'est des gens qui disent : "Regardez, Bethesda annonce qu'ils ont fondé un nouveau studio à Madison, et tous les employés de Human Head sont maintenant des employés de Roundhouse Studios, un studio de Bethesda".

    Ce qui rend le timing encore plus surprenant, c'est que Human Head a laissé derrière lui de l'argent : Matt Candler a affirmé que le studio aurait gagné 67 000 dollars sur la dernière étape, prévue après la sortie, et 110 000 dollars supplémentaires pour le soutien du jeu après son lancement.

    "Ils auraient pu se taire et récupérer l'argent, et nous aurions été genre, ouais, voilà. Et nous aurions réussi le lancement ensemble", a déclaré Matt Candler. "Nous aurions pu assurer la transition du jeu s'ils ne voulaient plus participer, nous aurions pu assurer la transition naturellement : voici le code source, nous allons vous aider à trouver quelqu'un. Mais ils n'ont pas fait ça. Ils ont en fait tout fait pour nous empêcher de soutenir le produit".

    Candler a immédiatement commencé à contacter tous les meilleurs développeurs d'Unreal qu'il connaissait, pour tenter de mettre sur pied une équipe pour faire avancer le jeu. Plusieurs ont exprimé leur intérêt, mais l'effort de récupération a été entravé par un autre rebondissement étrange : la plupart des développeurs avec lesquels Candler s'est entretenu voulaient examiner le code source et les ressources pour évaluer l'ampleur du travail, mais selon Goldberg, Human Head n'a pas voulu leur remettre au début.

    "Ils ont refusé de nous donner le code source qui était notre propriété, pour pouvoir mettre à jour et réparer le jeu pour la communauté", a déclaré M. Goldberg. "Donc non seulement ils nous abandonnent - arrêt complet, abandon total, coup de poignard dans le dos - je veux dire, encore une fois, qui fait ça ? Mais nous n'avons même pas notre propriété, le code source, pour pouvoir mettre à jour le jeu."

    Les premières embauches de Candler ont été celles des co-fondateurs de Symmetric Games, Dan Nikolaides et Vic Lopez - "Ce sont des putains de sorciers d'Unreal, parmi les meilleurs dans le domaine", a déclaré Candler - qui ont commencé à retravailler le jeu avec des constructions et des atouts plus anciens. Une fois que la roue a tourné, ils ont fait appel à d'autres personnes - un animateur, un programmeur, un directeur artistique, un ingénieur du son - et se sont engagés dans une refonte complète de Rune 2.

    "Il m'a fallu tout le mois de décembre. J'ai appelé tous mes amis et toutes mes relations, et j'ai dit : "J'ai besoin de votre aide, les gars. On est en mauvaise posture. Nous avons encore une grande opportunité, parce que nous possédons tout", a déclaré Candler. Il a également crédité Epic d'avoir été "un partenaire fantastique" tout au long du processus. "Et Epic nous a dit merci - merci de ne pas abandonner ce jeu, de ne pas vous en aller."

    Il s'agissait d'une initiative majeure - M. Goldberg a affirmé que l'"échec complet" de Human Head à atteindre ses objectifs a laissé le jeu dans un état bien pire que ce que l'éditeur avait réalisé. Mais une fois que le travail de correction des systèmes sous-jacents de Rune 2 a commencé à porter ses fruits - et après que Human Head ait rendu le code source fin 2019 - la nouvelle équipe a décidé d'étendre la portée du jeu au-delà de ce qui avait été envisagé à l'origine.

    Les nouvelles fonctionnalités en préparation incluent un système de quête, des PNJ, des statistiques de personnage plus détaillées, un mode horde et une prise en charge multijoueur jusqu'à 20 personnes.  Le travail s'est suffisamment bien déroulé pour que les quatre directeurs impliqués - Candler, Goldberg, Nikolaides et Lopez - décident décident de verrouiller leur partenariat en tant que Studio 369.

    HORS SUJET : Comment Rune 2 a survécu à l'un des pires lancement de jeu

    "Nous sommes déjà en discussion sur des projets futurs et nous prévoyons de commencer. Pour l'instant, notre principal objectif est le lancement de Rune 2 sur Steam et la promotion du jeu sur  Epic Game Store", a déclaré Matt Candler. "Mais nous avons des propositions de jeu, nous discutons avec d'autres éditeurs, nous discutons avec d'autres sources de financement - c'est ce que nous avons fait avec l'expérience du financement - nous aimons vraiment travailler ensemble et notre plan est d'agrandir l'équipe et de faire d'autres projets haut de gamme d'Unreal".

    Cela semble être un bilan positif, et Matt Candler a reconnu que de bonnes choses en sont sorties. Mais il a également souligné que le bien est relatif aux jours calamiteux de novembre et décembre, lorsque Rune 2 était sur le point de s'effondrer. Et à part cela, lui et Goldberg se sentent clairement encore trahis par Human Head.

    "Quand vous envoyez des e-mails aux gens et que vous leur parlez tous les jours, vous vous battez tous les jours pour que le jeu soit aussi bon que possible pour le lancement, et ils vous disent qu'ils vont être là, et vous y mettez votre argent personnel, ce que Sam et moi avons fait pour prolonger le jeu au-delà de sa date limite, et ça sort de nulle part... Vous ne pouviez pas être honnêtes avec nous", a déclaré Candler. "Je suis sûr que vous aviez aussi des difficultés, mais vous ne pouviez pas être honnêtes ?"

    "Nous avons été poignardés dans le dos", a-t-il poursuivi. "Vous ne vous en remettrez pas facilement. Ce n'est pas juste - oui, nous sommes des développeurs, nous voulons continuer à développer des jeux, nous voulons bien faire pour la communauté de Rune 2, nous allons développer un grand jeu. Nous allons continuer à l'améliorer. Mais je suis désolé, bien sûr il y a de l'amertume, et bien sûr nous sommes contrariés pour longtemps. On ne fait pas ça aux gens".

    Pour l'instant, Studio 369 envisage le lancement de Rune 2 sur Steam dans le courant de l'année. Il comprendra "tous les trucs de Steamworks", comme les exploits et peut-être du matériel personnalisé, mais le gros point d'accroche sera l'ajout d'un nouveau mode PvP - mais pas un battle royal - actuellement en développement et que l'équipe espère pouvoir présenter bientôt. L'équipe a également récemment lancé une importante "mise à jour narrative" de Rune 2, qui présente une reconstruction complète du premier chapitre du jeu, Age of Awakening.

    "On fait de la limonade ici. Nous sommes satisfaits du studio 369, de l'équipe et des progrès, ainsi que de la réaction de la communauté. Mais nous ne sommes pas satisfaits de ce qui s'est passé, ce n'est pas correct, et je pense que c'est clair en ce qui concerne l'action en justice que nous avons été obligés d'entreprendre", a déclaré Matt Candler, en référence au procès en cours de Ragnarok contre Human Head. La société demande la restitution du financement pour le développement du jeu et au moins 100 millions de dollars de compensation.

    "Ce qui a été vraiment cool, c'est le nombre de personnes qui veulent nous parler et travailler avec nous, parce que cela montre que nous nous sommes toujours tenus debout. Ils ont dit : "C'est le calibre des personnes avec lesquelles nous voulons travailler". J'ai plus d'opportunités d'affaires que je n'en ai jamais eu à la même époque l'année dernière, parce que les gens disent : "Mon Dieu, vous êtes toujours là".

    Human Head Studios et son ancienne direction ont jusqu'à présent choisi de ne pas se défendre en dehors des tribunaux.  L'histoire reste donc unilatérale pour le moment, bien que certains aspects, notamment le fait que Human Head ait fermé ses portes lors du lancement de Rune 2 et ait été réformé le lendemain en Roundhouse Studios, propriété de Bethesda, ne soient pas contestés. Nous mettrons à jour cet article si nous recevons des commentaires de Human Head ou de Bethesda.

    HORS SUJET : Comment Rune 2 a survécu à l'un des pires lancement de jeu

    Pour les puristes, l'article original est ICI.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Tzzird
    Vendredi 24 Juillet à 12:58
    Bonjour à tous,

    En effet, quel imbroglio !

    Merci Zemymy.
      • Samedi 25 Juillet à 09:16

        cool



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :