• X-men Legends 2

    Article écrit sur Dagon's Lair le 30.10.2006


    Si je vous dis hack’n slash sur ordinateur, vous pensez tout de suite à Diablo, Sacred ou encore Dungeon siege. Mais si je vous dis que cela ne se passe pas dans un univers médiéval-fantastique, vous pensez alors à Space Hack ou Harbinger. Que nenni, ce hack’n slash là se déroule dans un univers qui nous est proche avec des super héros : X-men Legends 2. Et il nous vient tout droit de la PS2. Alors qu’est ce que cela vaut ?


    Xml201X-men legends 2 est tout simplement un hack’n slash dans l’univers des X-men. Alors comme nous avons l’occasion de présenter de nombreux hack’n slash parfois peu orientés JDR, pourquoi pas celui-ci. Dans ce jeu, l’objectif est tout simplement de taper dans le tas en contrôlant l’un des 4 personnages que l’on gère lors des missions. Avec le didacticiel, on contrôle Magnéto, Serval, Tornade ou Cyclope et on apprend très rapidement à jouer. La vue est soit de dessus, soit de 3/4 à la Neverwinter nights ou encore style Legend of foresia. Le jeu est en 3D propre avec des couleurs chaudes. De plus, il utilise le Cel shading : un procédé qui fait que dans le jeu les personnages sont délimitées par une encre noire, un peu comme dans les bandes dessinées. Les décors quant à eux sont sympas, quoique assez grossiers, surtout lorsque que l’on zoome avec la caméra. Cela donne un style agréable avec des personnages bien distinctes, même si le design n’est pas forcément du plus réussi : Il faut voir Serval – Wolverine pour les intimes - on dirait un nain bossu avec griffes et menton carré. Bien sur, la caméra peut tourner autour de vos héros. Malheureusement, elle est trop proche de l’action ce qui fait qu’il est difficile de prévoir une stratégie de jeu en partant du principe que l’on ne voit les ennemis qu’à la dernière minute. On aurait aimer un peu plus de recul.

    Les niveaux sont assimilés à des couloirs et les objectifs sont à peu près toujours les mêmes : faire le ménage autour de vous. Pour cela vous aurez à choisir pour chaque mission un quatuor parmi les nombreux supers héros qui vous seront proposés (un peu moins de 20). Ce choix de 1 à 4 personnages se fera durant les points de sauvegarde, portage console oblige. Si vous décidez de ne gérer qu’un personnage, les autres se débrouillent seuls et on peut dire que l’IA s’en sort pas mal. Vous pouvez aussi essayer le jeu avec un seul personnage mais là, la difficulté est beaucoup plus relevée. L’action est rapide, on détruit à tout va, la seule difficulté est d’utilisée les pouvoirs de vos personnages qui demandent d’appuyer sur plusieurs boutons à la fois. De plus, il est possible de faire des combos entre vos personnages.

    Xml202C’est sûr que l’ergonomie du jeu sur notre clavier n’est pas terrible et du coup, on va au plus simple pour ne pas se perdre dans l’action - c’est du temps réel - et on frappe tout le temps en négligeant les pouvoirs. Dommage, car il y a un paquet de possibilités avec tous ces personnages, sachant que chacun en possède une bonne dizaine. Il est par contre dommage qu’il n’ y est pas d’interaction (dialogue) entre vos différents personnages. Les bons et les mauvais sont tous dans le même panier à votre service. Ce côté Rôleplaying que l’on retrouve dans la série des Baldur’s gate manque cruellement à ce jeu qui s’y prêtait bien.

    Bien sur, vos personnages gagnent de l’expérience et peuvent trouver de l’équipement. Avec le premier vous augmenterez les valeurs de vos personnages et pourrez accéder à de nouveaux pouvoirs, comme les skills à Diablo 2. Quant aux objets trouvés dans les niveaux, ils pourront être distribués automatiquement à votre équipe ou manuellement en passant par le menu (encore une fois portage console oblige) qui dans ce dernier cas alourdit extrêmement leur utilisation. Leur design étant au minimum et non visible sur votre personnage 3D. Un scénario entrecoupé de vidéos vous mènera dans des régions différentes et même si l’objectif principal est le ménage, il faudra parfois faire preuve de jugeote et utiliser tel ou tel personnage pour réussir à passer certains obstacles. La musique est sympathique, passe-partout, les bruitages pas forcément très poussés et de très nombreuses vidéos entrecoupent vos incessants combats ce qui d’un côté casse la dynamique du jeu, de l’autre vous permet une immersion plus importante dans le jeu.

    Pour le multijoueur, il est possible que 3 autres personnages vous rejoignent sur la même machine ou sur Internet et que vous fassiez les missions en coopération. Ce qui rend le jeu plus appréciable car chacun va enfin pouvoir s'intéresser au combinaison de son personnage. La durée de vie est assez bonne car entre la partie solo et le multijoueur, il y a de quoi faire. De plus, il existe la salle des dangers avec des défis où vous pourrez aller développer vos personnages pour accéder à des compétences/pouvoirs de plus en plus puissants. Enfin, l’avancée dans le jeu permet de débloquer des bonus comme le professer Xavier, des screenshots et pleins d’autres choses ce qui donne une réelle envie de continuer. Et vu le nombre de combinaisons possibles parmi les héros, il y a moyen de refaire des parties avec une nouvelle équipe.


    Si vous aimez les personnages en collants roses, vous serez heureux de retrouver les super-héros de votre enfance et pourrez vous défouler à loisir dans un hack’n slash possédant un petit côté RPG, lésé par une gestion maladroite, due à son origine consolesque. A quatre, c'est encore mieux, et le multijoueur coopératif est très appréciable.


    + Gérer un Super Héros
    + Multijoueur coopératif

    - Maniabilité maladroite
    - Portage console mal maîtrisé


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :