• Warlock Master of the Arcane

    Article publié sur RPGFrance le 07.05.2012

     

     

    On connaît Ino-Co Plus pour ses deux premiers jeux de stratégie avec des éléments de RPG dedans : Fantasy Wars et Elven Legacy suivi d'une tripotée de DLC, réunis récemment sur une compilation que je vous conseille de tester, même si on reste dans le monde de Shakespeare. C'est donc avec une certaine joie que je vois poindre à l'horizon un nouveau jeu venant de chez eux. Warlock : Master of the Arcane propose de la stratégie, de la simulation et du rpg, vu que l'on nous a envoyé un exemplaire. C'est le moment de tester la bête pour voir si cet opus apporte un vent de fraîcheur à leurs deux précédentes productions.


    Pour faire dans le novateur, nous revoici dans un univers heroic fantasy avec des graphismes chatoyants semblant provenir d'un King's Bounty, voire d'un épisode de la série Heroes. On commence par le menu du jeu qui fait tiquer, car il n'y a pas de multijoueur. Mais ce n'est pas grave, après tout un jeu de stratégie se joue aussi en solo. En plus il est en français, même si l'accent de l'intervenant vous fera peut être regretter votre anglais collégial.

    Pas d'introduction, juste un paramétrage de partie : tout d'abord, on a le choix de la taille du continent, du nombre de factions présentes sur la carte (de 1 à 8), de jouer l'une des trois races possibles et enfin d'un personnage prégénéré qui nous représentera avec des compétences particulières. Il est aussi possible de le créer de toutes pièces en choisissant sa compétence et son sort de départ.

     

       

     

    Ensuite la carte est générée aléatoirement et l'objectif est de conquérir ce monde. En fait, comme dans un Civilization. La carte est découpée en hexagones, la ville permet de construire des bâtiments, les bâtiments des unités, et ces dernières peuvent se déplacer sur les hexagones comme dans Civilization 5. On peut conquérir des villes adverses, faire des alliances avec les factions que l'on a croisées, récupérer des matières premières, comme dans un Civilization 5. Parfois, on peut découvrir des portails de téléportation qui nous feront passer dans un lieu parallèle qui correspond à une autre partie de la carte comme si on avait différentes couches à conquérir, pas comme dans Civilization 5. A chaque tour, on déplace ses unités ou on les fait agir (combat, défense, soin), on jette des sorts que l'on a appris, on améliore ses villes. En fait, un mod de Civilization 5, tout comme pouvait l'être Fall from heaven pour Civilisation 4. Les combats font penser à ceux que l'on pouvait retrouver dans Elven Legacy, mais pour le reste on dirait du Civilization 5. Vous avez assez compris, ou il faut que je le répète ? Il est vrai qu'un gobelin usant sa main droite dans la culture du lembas peut devenir sourd.

    Mais alors que fait ce jeu sur le site de RPGFrance me demanderez-vous ? Et bien parce qu'il paraît qu'il y a du RPG dedans! En fait, les unités gagnent de l'expérience durant les combats et, à chaque passage de niveau, on a le choix entre trois possibilités, selon des critères précis qui dépendent de l'unité. Et c'est tout. Alors je ne vais pas poursuivre plus avant ce test et rappeler aux éditeurs que nous sommes un site de RPG et pas de simulation. Il n'est donc pas nécessaire de nous envoyer des jeux de voitures ou de bateaux, même si papa Megamat adorerait jouer au sous-marin avec son pédalier et son volant qu'il a acheté spécialement pour maîtriser le cheval sur Skyrim

     

    Warlock : master of the arcane pourrait être considéré comme un clone du mod Fall from heaven pour Civilization 5. Avec ses trois races et sa jouabilité uniquement solo, il n'a rien à faire sur un site de RPG, sachant qu'il n'en possède aucun élément. Je me demande d'ailleurs pourquoi je continue à vous en parler. Ah si, sûrement parce que Megamat, le boss de last level m'a ordonné de le faire sous peine de coups de fouet. M'en fous, je suis gobelin fanatique, à moi le fouet ! 

     

    + Une note true neutral à la Batman pour un ovni perdu sur RPGFrance

     

    - Elle est où ma piqure de RPG ?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :