• Silent Heroes : Elite troops of WWII

     

    Stand alone du jeu Soldiers of world war 2 (SHOWW2) sorti en 2004, Silent Heroes se propose de nous faire revivre 10 missions de sabotage durant la seconde guerre mondiale opposant l'URSS et l'Allemagne. Le jeu est vendu sur Internet par Gamer's Gate pour la modique somme de 20 euros. Mais vaut-il vraiment cette somme ? 

    Je ne reviendrai pas sur le graphisme qui n'a pas évolué depuis SHOWW2, il y a maintenant deux ans et édité par Codemaster. Si le moteur a été réutilisé, sachez que les développeurs de ce dernier sont passés à autre chose et qu'ils ont sorti il n'y a pas très longtemps leur nouveau bébé : Faces of war. Autant dire que le moteur graphique de Silent Heroes accuse donc un sérieux retard graphique. L'avantage c'est qu'au moins nos machines d'aujourd'hui n'éprouveront aucune difficulté à le faire tourner. Tout comme SHOWW2 encore, il accuse les mêmes défauts : une IA faible autant de vos alliés que des ennemis, qui ne vous perçoivent que lorsque vous êtes en train de les attaquer ou encore lorsque vous prenez le contrôle de l'un de leur char ou canon. Alors là, la réaction est immédiate ! 

    Il est donc dommage de retrouver les mêmes défauts mais heureusement qu'ils existent. En effet, le jeu se montre extrêmement difficile, même en mode facile. De plus, durant les premières missions, je me suis aperçu que le nombre d'ennemis au kilomètre carré était très élevé. Ce qui pourra poser une réelle difficulté aux débutants mais un vrai challenge pour les amateurs du jeu. 

    Il est d'ailleurs dommage de se retrouver avec autant de monde alors que le jeu se veut orienté sabotage. Or si l'on retrouve bien quelques missions de ce type - faire sauter une réserve d'armes, voler un char ennemi-, il est évident qu'un grand nombre d'autres propose plutôt un jeu axé boucherie. Je pense par exemple à une mission dans laquelle vous devez trouer la première ligne allemande et donc éliminé un nombre conséquent d'ennemis dans les tranchées, ou encore de tuer 12 snipers dispersés sur une carte. Dommage de ne pas pouvoir réaliser toutes les missions en étant caché de l'ennemi. Il faudra donc rentrer dans le tas et souvent gérer un seul de vos personnages pour faire tout le travail. Car le micro management de ses troupes est possible comme dans le jeu original. Surtout que souvent il ne faut pas laisser vos hommes s'autogérer, car ils courent au suicide. Cette gestion en solo est extrêmement jouissive avec une grande liberté pour l'approche de la mission. Allez vous rentrez la réaliser en vous cachant (lorsque cela est possible), ou capturez un char que vous pourrez utiliser jusqu'à la panne sèche, ou encore prendre un side-car et sillonnez la carte en vidant vos chargeurs sur les ennemis.

    Sachez que d'une mission à l'autre, vous ne garderez pas votre équipement durement acquis. Oui il faudra de nouveau parcourir la carte de A à Z pour trouver une nouvelle caisse à outil, ce qui une fois de plus, diminue le côté furtivité du jeu. A noter aussi, que si l'un de vos personnages principaux meurent, le jeu se termine par un Game Over. Les missions sont souvent des situations prétextes, même si, parfois entre chacune d'elle vous aurez des petites vidéos vous mettant dans l'ambiance. Missions qui vous prendrons entre une à trois heures pour les réaliser.

    En mode facile, il m'a fallu environ 15 heures pour finir le jeu. Hé oui, après la campagne, il n'y a rien d'autres à se mettre sous la dent. Même pas une petite partie multijoueurs. Le contenu est donc à l'image du prix, sauf qu'il aurait été sympa de le préciser sur le site de vente qui reste bien avare en informations sur le contenu. Heureusement tout de même que la rejouabilité est assez importante avec ce genre de jeu. 

    Il y a bien de nouvelles musiques, des vidéos, mais le jeu a quelques imperfections : vous gérez en début de partie une saboteuse qui, lorsque vous cliquez sur elle, a une voix d'homme. De même, lorsque vous affichez son inventaire, on ne voit qu'un avatar d'homme. J'ai aussi été surpris dans le sens des vidéos. En effet après la mission 9, vous aurez une vidéo où vous êtes décoré pour les faits d'armes dont vous avez été le héros, mais il y a encore une mission après. Et cette dernière mission finit un peu en eau de boudin. On reste donc un peu sur sa fin. Alors est ce que le jeu a été rapidement terminé pour être proposé à la vente, ou est ce voulu ? 

    Si vous avez aimé SHOWW2, vous retrouverez avec plaisir la liberté d'action, le côté RPG avec micro management de l'équipement et la possibilité de prendre l'équipement ou les véhicules des ennemis.Mais même à ce prix là, vous pourrez trouver sur Internet des mods gratuits pour votre jeu original, qui vous apporteront autant de plaisir, voir plus, que ce stand alone payant.


    + Univers destructible entièrement
    + Micro management d'une équipe de commando
    + Ambiance monstrueuse lors des attaques
    + Missions riches et variées

    - Difficulté accrue
    - Vidéo dans le désordre et jeu dans la langue de Shakespeare
    - Moteur graphique vieillissant. 
    - Durée de vie ridicule
    - Pas de multijoueur


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :