• Harvest

    Article publié sur RPGFrance le 03.11.2013

     

     

     

    Sorti sur Windows Phone et prévu sur windows 8 au format tactile, The Harvest, inconnu au bataillon à ce jour sur PC, fait son apparition sur Steam. Un action-RPG futuriste, c'est toujours délicat à développer, sachant que le joueur doit pouvoir s'approprier l'univers. Et des nombreux jeux qui ont tenté, aucun à ce jour n'a su relever le défi. Greed : Black Border, Space Hack, Space Siege, ou encore Harbinger ont vite été oubliés et c'est juste parce que je vous en parle, là, tout de suite, que vous y pensez. Alors, lorsqu'un petit nouveau relève le défi, on met sa combinaison et on se jette dans l'espace, pour voir si on retombe sur nos pattes.

     

    The Harvest, c'est l'invasion de notre planète par des extraterrestres. Devant le chaos engendré, cinq héros vont pouvoir  se mettre au travers de la route des envahisseurs. C'est un peu ce que l'on comprend en regardant les images animées qui s'épanchent devant nos yeux sans aucun sous-titre. Heureusement, les images sont parlantes  à défaut des textes. Mais si vous voulez plus d'informations sur l'histoire, je vous conseille mon dernier paragraphe. 

     

       

     

    Galactus, prépare-toi à te prendre ta fessée !

     

    On arrive à comprendre que des cinq héros prêts à défendre la terre, nous choisirons celui qui nous convient le mieux. Sachant que chacun à une particularité correspondant à son attaque personnelle : l'un envoie des missiles, l'autre crame au lance-flamme, tandis qu'un troisième peut hypnotiser les ennemis un temps limité. Votre choix pourra aussi être fait en fonction de la différenciation des trois caractéristiques (la force, la vie, l'énergie). On peut ensuite choisir la couleur de la combinaison et commencer à jouer en mode difficulté ou en plus facile. 

    Pour ma part ce sera un combattant, de loin pour être dépaysé et changer des hack'n slash avec épée à deux mains. Grosbill moi ? Non... Qui dit jeu futuriste, dit arme à distance futuriste, dit caméra éloignée de l'action ? Bah non, c'est perdu ! Avec une caméra trois quart haut centrée sur votre personnage, elle est tellement proche que vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. D'ailleurs elle est fixe et il arrive parfois que le décors vous cache le paysage. Vous êtes visible, mais pas vos ennemis. 

    Et quand vous cliquez sur un ennemi pour le viser, votre personnage s'approche à un mètre pour lui tirer dessus. Donc ce n'est pas la peine de prendre un sniper, autant continuer à la jouer bourrin, au contact. Surtout que l'action est aussi vive qu'une limace séchant au soleil. C'est mou du bulbe et flasque du ventre et cela manque de rythme. Notre vie se rechargeant automatiquement, on avance, on tire, on avance, on tire sans aucune stratégie, sans réfléchir, et sans plaisir.

    Si la mission principale vous fait visiter la carte et semble vouloir tenter la variété (détruire des choses, sauver un pilote, trouver des clés), les allers-retours sont des plus pénibles avec des respawns de créatures pour faire durer le plaisir deux fois plus longtemps. Une ou deux quêtes annexes primaires (moi chercher, moi détruire) ponctuent l'aventure, mais rien de bien concluant avec de jolies flèches pour vous indiquer où aller.  En fin de compte, là où l'on croyait avoir un monde ouvert, on se rend compte que c'est linéaire. 

    Pourtant la minicarte hexagonale en surimpression faisait bonne impression, mais cela s'arrête là. C'est aussi très moche au niveau des textures et le personnage manque vraiment de détails. C'est très vieillot comme moteur graphique, et les contenants bien rectangulaires et grossiers. Visuellement, on pourrait associer ce jeu à des graphismes de 2008 (The chosen par exemple). N'est-ce pas un jeu qui viendrait des portables ? Y devrait pas y rester non... Remarquez,  les machines assez anciennes pourront le faire tourner. C'est pas beau la vie ? Sauf que le portage présente quelques ralentissements par moment sans aucune raison. Et puis à part la résolution, il n'y a pas grand chose à régler. 

     

      

     

    Recherche souris super résistante avec un bouton gauche.

     

    Ce jeu est un portage Windows Phone, ce qui laisse présager un fonctionnement simple. Et là, on ne se trompe pas : trois caractéristiques définissent votre personnage, mais aucune compétence à développer ou à débloquer. Même pas une petite passive.  A chaque passage de niveau, vous avez le droit à cinq points que vous répartissez entre vos trois caractéristiques.

    Le maniement de votre personnage est on ne peut plus simple : clic gauche pour vous déplacer, clic gauche sur un ennemi pour le tuer, double-clic gauche pour faire une petite onde sismique qui détruit le matériel et étourdit les ennemis un petit moment, double-clic gauche sur un ennemi pour le contrôler un petit temps. Shift plus clic gauche et vous avez un bouclier, sachant que ces dernières actions consomment de l'énergie. Quand y en n'a plus, on ne peut plus que taper. Et le clic droit me direz-vous ? Eh bien non, il ne sert à rien. Même pas à ouvrir le menu. Là il faut cliquer sur le bouton bleu à l'écran, ou Echap. Tout cela pour vous dire que ce jeu apparenté à un hack'n slash, se joue d'une main et d'un doigt et ce n'est pas la difficulté qui va changer les possibilités stratégiques à mettre en place. 

    Au cas où vous auriez le doigt qui lâche, sachez que la mort vous propose un retour au dernier checkpoint, ou une résurrection immédiate contre quelques points d'expérience. 

    On pourra toujours trouver une monnaie virtuelle dans des coffres ou encore de temps en temps être aidé sur une courte période par un allié sur une courte période, mais cela manque vraiment de contenu. Le pire intervient lorsque vous allez dans votre inventaire pour voir les cinq parties de votre corps avec les rares loots. Et en cliquant sur l'icône dollars, vous voici dans le magasin qui propose à chaque fois trois affaires dans chacune des cinq catégories. On pourra toujours voir à l'écran tout objet que l'on mettra à notre personnage et c'est bien le seul point positif. Cette simplification de commerce  fait peut être stylé sur tablette, mais sur PC, c'est plutôt miséreux.  

      

       

     

    Harvest prend sa veste. Si, si je l'ai faite !

     

    Rien n'est compliqué dans ce jeu : les ennemis indiqués par des points rouges sur la carte se tuent facilement dans 95% des cas en appuyant sur votre clic gauche. Ceux qui apparaissent comme par magie sont du même acabit. Quant au 5% restants que sont les boss, il vous suffit d'adopter la technique du tir, recul, tir, recul. Au pire, lorsque vous en aurez marre de faire clic gauche, vous pouvez aussi faire le jeu en mode speed game : avancer tout le temps sans vous arrêter, et les ennemis vous lâcheront la grappe, fatigués par votre élan héroïque.  

    Jouez d'une main, c'est peut être sympa aux fléchettes ou au bowling mais quand il faut le faire pendant quatre heures, vous comprendrez, la fatigue se fait sentir. Pour The Harvest c'est pareil. On y joue cinq, dix, quinze minutes, puis on en a marre de faire toujours la même chose. Alors on passe. Après quatre heures de jeu, on finit de boucler les quatre actes en mode facile. On débloque alors le niveau vétéran qui, finit à son tour, débloquera le niveau ultime. On a donc bien une rejouabilité, mais qui ira aussi loin ?

    Même auditivement, le jeu arrive à nous pousser à partir avec son unique piste qui tourne en boucle et qui fait bien son boulot d'entêtement...  Comme tout le reste, cela ne donne pas du tout envie d'avancer. On pourra toujours se tourner vers le sous-tirage en français qui est très correct en omettant mon screenshot au dessus du plus bel effet. Reste que les monologues vous sont assénés en directives et vous n'avez rien à ajouter. Ha si, je n'ai pas réussi à faire marcher le multijoueur. Synchrone qu'ils disent !

     

    Harvest

    Franchement, je ne sais pas si Microsoft Studios fait des tests qualité sur ses jeux PC, mais s'ils ont besoin  d'aide pour leur RPG, qu'ils nous fassent signe. On leur dira de ne surtout pas nous proposer des jeux aussi pauvres en gameplay sur PC. Moche, linéaire,court, navrant à tout point de vue, The Harvest est un jeu ennuyeux qui aurait mieux fait de rester sur son support d'origine, sur lequel il fera sûrement succès car il doit y être forcément adapté.

    Sur PC, c'est un très bon exemple de tout ce qu'il ne faut pas faire en terme de hack'n slash. A 14€, c'est une arnaque que vous pourrez offrir à votre petit frère qu'il pourra faire d'une seule main et d'un doigt, ou à votre pire ennemi si vous lui voulez du mal. Quand on voit sortir dans la même semaine un jeu  gratuit comme Path of exil et The Harvest, on se demande ce qu'espèrent certains développeurs. Au pire, payez-vous un Space siege qui reste pour l'instant le plus acceptable des hack'n slash futuristes. 

     

    + Facile à jouer : Une souris et un doigt.

    + Vous n'avez pas une tapette ? Ce serait une bonne excuse pour arrêter de jouer.

     

    - Tout

    ______________________________________________________________

     

    Et maintenant que j'ai fini ma critique, je vous laisse relire le pitch de présentation du jeu sur SteamBah oui, dans la vie, il faut bien rire :

     

    The Harvest, c'est tout le plaisir du jeu original, auquel vient s'ajouter un mode multijoueur synchrone palpitant pour encore plus d'action et d'intensité. 
     Dans ce jeu de rôle de science-fiction, les aliens hostiles d'un lointain futur ont décidé de transformer toute forme de vie organique terrestre en cyborg. Ces aliens, connus sous le nom de Récolteurs, utilisent les humains et les animaux pour créer des cyborgs, donnant naissance à un mélange brutal de chair et de machine. Grâce au développement d'unités d'infanterie mécaniques contrôlées par l'homme, le reste de l'humanité et vous avez enfin une chance de riposter. En tant que membre de de la Global Defense Force (GDF) et aux côtés des combattants de la liberté, vous avez été déployé de par le monde pour mener la guerre contre les Récolteurs, dans l'espoir de reprendre possession de la Terre. 
     The Harvest offre, en plus de combats haletants, des possibilités d'exploration, de personnalisation et de progression dans l'histoire. À mesure que vous avancez dans les défis, il vous faut non seulement affronter les vagues incessantes de Récolteurs, mais également trouver les améliorations cachées, faire des choix, et vaincre d'imposantes unités ennemies pour progresser dans l'histoire et passer au défi suivant." 
     
    Des graphismes en 3D époustouflants 
    Une multitudes de personnages joueurs, dont 2 nouveaux méga superpuissants, chacun avec des capacités uniques 
    Mode multijoueur coop synchrone 
    Un mode multijoueur coopératif synchronisé en mode Histoire et Nuée 
    Une expérience de jeu supérieure 
    Des commandes tactiles novatrices et intuitives 
    Un large arsenal d'options d'amélioration 
    Un scénario profond et fascinant qui vous captivera

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :